SE RESSOURCER AU DOMAINE DU SAUVAGE

Une action collective des agriculteurs pour faire vivre le Domaine du Sauvage
Un lieu magique et majestueux qui respire le calme et le bien être.

Au bout d’un long chemin de terre qui chemine au milieu des prairies, on voit apparaître les imposantes bâtisses du Domaine du Sauvage. Un lieu magique et majestueux qui respire le calme et le bien être.

Sous l’apparente austérité de la demeure en granite, en s’approchant on découvre les fleurs et les aménagements, la vie tout simplement. Cette vie est donné par le groupe d’agriculteurs qui a repris la gérance accompagnés de la famille Chausse qui habite et travaille sur le domaine depuis des années.

Le Sauvage, c’est aussi et avant tout une étape du Chemin de Saint Jacques sur laquelle s’arrêtent plus de 5000 pèlerins chaque année. Cet esprit d’accueil a été conservé par les nouveaux gérants qui ne veulent pas " transformer le Sauvage en étape gastronomique, la priorité reste bien les cheminants même si l’auberge est ouverte à tous" tient à rectifier Jérôme LAHONDES (co-gérant) par rapport à des bruits qui " courent " sur internet. Le groupe d’agriculteurs rassemblé en SARL " Auberge du Sauvage en Gévaudan " compte 33 personnes issues de 20 exploitations agricoles. Ils veulent faire du Sauvage un lieu ouvert et accueillant, donner aux pèlerins envie de revenir dans ce pays.

Ils ont appris pendant 2 ans à gérer une auberge, faire un plan de maîtrise sanitaire, à faire le service, tenir un point de vente à force de formations collectives à la Chambre d’Agriculture et il faut le dire, c’est réussi : un accueil chaleureux, des produits qui font honneur au terroir et issus de leurs fermes, une cuisine simple et savoureuse, une petite histoire qui accompagne le produit. Tout est fait pour que vous vous sentiez bien. Les agriculteurs le dise : la restauration n’est pas notre métier, mais nous allons nous améliorer ! (alors même qu’il n’y a déjà aucun reproche à leur faire : service rapide et efficace) Avec une telle motivation, nulle doute que le pari sera réussi.

 

Le Domaine du Sauvage c’est :

  •  une capacité d’accueil de 40 lits en gîtes d’étape.

Un gîte a été rénové en 2005 et l’autre vient juste d’être terminé. Beaucoup de pierres et de bois ont été conservés dans des aménagements fonctionnels et authentiques avec toutes les commodités. Lorsque vous arrivez dans le gîte qui vient d’être remis à neuf, vous êtes accueilli par un feu qui brûle dans l’imposante cheminée en pierre de granite. Après une longue journée de marche, quoi de meilleur que de se délasser devant l’âtre. Ensuite, vous pouvez, soit cuisiner vous même au gîte, soit vous rendre à l’auberge pour vous " requinquer "autour d’une truffade.

  • La salle de l’auberge peut accueillir 40 couverts
    Elle sera complétée par une deuxième tranche de travaux pour le printemps 2012 avec une salle supplémentaire de 80 couverts.

  • Un point de vente de produits fermiers est également ouvert.

On peut aussi se rendre au Sauvage pour une journée en famille, des chemins vont être balisés pour la petite randonnée.

Nuitée 12 €, Assiette du marcheur 10 €, premier menu 12,50 €.

 

 

Agenda

Contact

Auberge du Sauvage :
04 71 74 40 30
Le Sauvage,
43170 Chanaleilles

Points forts

L’auberge vous propose :
Petits déjeuners, repas midi et soir
Paniers pic-nic sur demande
Nuitées
Lave-linge + Sèche-linge à disposition
Ordinateur et wifi à disposition
Web agri
merci de votre visite. cda43@haute-loire.chambagri.fr