L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L'agriculture biologique (AB) est un des 5 signes officiels d'identification de la qualité et de l'origine. Elle garantit une qualité attachée à un mode de production respectueux de l'environnement et du bien-être animal.

Une réglementation spécifique, contrôlée par des organismes de certification agréés par les pouvoirs publics L'agriculture biologique est soumise à une réglementation spécifique européenne applicable par tous les Etats membres et complétée par des dispositions nationales supplémentaires.

Les opérateurs de la filière bio sont contrôlés par des organismes certificateurs agréés par les pouvoirs publics français et répondant à des critères d'indépendance, d'impartialité, d'efficacité et de compétence. 

Un identifiant, la marque AB

La marque AB est une marque collective de certification du ministère de l’agriculture. Elle identifie les produits d'origine agricole destinés à l'alimentation humaine ou à l'alimentation animale qui respectent, depuis le producteur jusqu'au consommateur, la réglementation et le contrôle bio tels qu’ils sont appliqués en France ainsi que de fortes exigences de traçabilité.

Dans le cas des aliments composés, la marque AB garantit un minimum de 95% de produits d'origine agricole biologiques, le reste étant composé de produits non disponibles en bio en quantité suffisante (produits exotiques, certaines épices…). Les conditions d’usage de cette marque ainsi que son graphisme sont contrôlés par l'Agence Bio, sous la responsabilité du ministère de l’agriculture.

La consommation des produits Bio

Malgré la crise, les Français sont de plus en plus nombreux à consommer des produits bio régulièrement, selon l'Agence Bio. En 2014, 6 français sur 10 consommaient du Bio au moins une fois par mois et 1 consommateur Bio sur 4 a l’intention d’augmenter sa consommation de produits Bio.

Début 2014, 59% des établissements de restauration collective proposaient des produits bio à leurs convives, ne serait-ce que de temps en temps.

Au palmarès de la consommation bio, ce sont les fruits et légumes bio qui sont les plus consommés (77%) devant les produits laitiers (70%), les produits d'épicerie (56%), la viande (49%) et le pain (42%). De 2010 à 2013, ce sont les ventes de vins qui ont connu les taux de croissance les plus élevés (+56%).

  • Des consommateurs de Bio soucieux de leur santé et du goût

Aussi, parmi les motivations d'achat bio, les consommateurs déclarent toujours vouloir préserver leur santé tout en profitant de ''la qualité et du goût des produits'' et ''pour être certain que les produits soient sains''.

Les autres raisons principales sont les préoccupations environnementales, le bien-être des animaux et enfin des raisons éthiques.

Le principal frein à l'achat pour 3/4 des non acheteurs reste toutefois le prix même si 4 Français sur 10 trouvent normal de payer plus cher ces produits - entre 12% et 14% - par rapport au non bio.

 

  • Des produits Bio locaux privilégiés 

Les consommateurs privilégient de plus en plus les produits de saison (91%) et la production locale (80%). Les liens entre consommation, respect de l'environnement, développement durable et produits de proximité s'avèrent étroits pour une grande majorité des Français, observe l'Agence Bio.

"86% des Français pensent qu'il faut développer l'agriculture bio en France et 76% considèrent même qu'il s'agit d'une solution d'avenir face aux problèmes environnementaux''. 

 


 


 

 


 


 

Agenda

voir tout l'agenda

Remarques

Mis à jour le 15/04/2015
Web agri
merci de votre visite. cda43@haute-loire.chambagri.fr