EVOLUTION DES PERFORMANCES DES ÉLEVAGES OVINS

Performance et modernité en élevage ovin

La technicité s’affiche chez les moutonniers altiligériens

Le contrôle de performance ovin maintient le cap de l’amélioration génétique.


Mardi 15 mars, la Chambre d’Agriculture a réuni le contrôle de performance ovin de Haute-Loire en assemblée générale, sous la présidence d’Emmanuel VOLLE et avec la participation de Michel CHOUVIER, président de l’EDE. Elle s’est tenue au domaine de la Planche, au creux de la vallée de la Loire.


A l’ordre du jour, le bilan de l’activité 2015 mais aussi l’évolution des performances des élevages, les nouveaux index génétiques, le règlement zootechnique européen sur la génétique animale et la vaccination contre la Fièvre Catarrhale Ovine.

Le bilan est positif avec 51 élevages suivis soit plus de 21 000 brebis et de 41000 agneaux, chiffres en hausse de 15 élevages, 5000 brebis et près de 11000 agneaux en 10 ans.

Ceci représente la remarquable proportion de 20 % du cheptel départemental ovin, preuve de l’implication des éleveurs dans le développement génétique.

Autre chiffre relevé : 192% de productivité annuelle moyenne pour le groupe des adhérents au contrôle de performance, soit environ 40% de plus que la moyenne régionale.

Le discours des techniciens à ce sujet est limpide : c’est grâce à la productivité des troupeaux que l’on garantira l’efficacité économique et des revenus décents pour les éleveurs. L’amélioration génétique en est un des piliers.

Portes ouvertes sur la technicité en bergerie


L’après-midi a été consacrée à la visite de la bergerie du GAEC des Cabarets. Les participants, éleveurs et élèves de lycées agricoles, ont tourné entre plusieurs ateliers : soins aux agneaux, alimentation, tri et contention.

Avec l’appui des techniciens de la filière, Olivier et Christian BERNARD ont montré la modernité de la gestion actuelle d’une exploitation ovine. Ils ont mis en avant, point par point, l’importance d’une gestion technique rigoureuse pour l’obtention de bons résultats.

Parmi les ateliers, les participants se sont particulièrement intéressés aux parcs de tri et contention très fonctionnels de l’exploitation. Installés dans un bâtiment dédié, ils permettent la pesée électronique des agneaux, le tri des agnelles et des brebis, le parage des onglons, la réalisation d’échographies, la tonte…. apportant confort, efficacité des interventions et gain de temps.

Ils ont également apprécié la mélangeuse qui assure la distribution des rations complètes. Les éleveurs peuvent ainsi adapter les rations en fonction des stades physiologiques des brebis et des qualités des fourrages tout en gagnant du temps de travail.
C’est donc avec l’idée qu’un élevage ovin performant doit concilier efficacité économique, maîtrise technique et confort de vie, que sont repartis les visiteurs.
 

Agenda

Contact

Didier Cathalan
06 88 02 96 32 ou dcathalan@haute-loire.chambagri.fr
Fabrice Vassort
06 85 25 74 30 ou fvassort@haute-loire.chambagri.fr
Web agri
merci de votre visite. cda43@haute-loire.chambagri.fr