AMÉLIORER L'ORGANISATION ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL EN ÉLEVAGE LAITIER

Le travail sur mon exploitation : où en suis-je, comment faire mieux ?

Le travail, est devenu un sujet incontournable qui concerne la plupart des éleveurs, la Chambre d’Agriculture propose une formation destinée aux éleveurs laitiers pour apporter des éléments de réponse.

La restructuration des exploitations, a conduit inévitablement à l’augmentation des surfaces et de leur dimension économique. La maîtrise de la production laitière (quotas) a amené bon nombre d’agriculteurs à créer des ateliers complémentaires. Ces producteurs, souvent dynamiques, se trouvent confrontés à des difficultés d’organisation du travail et de qualité de vie et se posent la question du maintien de ces ateliers complémentaires. De nombreux conjoints travaillent à l’extérieur, et le bénévolat familial est de plus en plus rare.

Repenser son organisation

De plus en plus de producteurs aspirent à une meilleure qualité de vie  ; travailler moins, dans de meilleures conditions, réduire les tâches difficiles, se faire remplacer. L’astreinte (traite, alimentation, nettoyage…) est importante en production laitière et constitue un frein majeur au maintien de certains élevages et à l’installation. On observe une grande variabilité d’une exploitation à l’autre. De nombreux leviers existent pour réduire ou rendre moins pénible ce temps d’astreinte.

Les nouvelles demandes du marché, des consommateurs engendrent un accroissement du travail administratif

La spécialisation laitière, l’augmentation des structures (surfaces, bâtiment, matériel), l’évolution des systèmes d’exploitation ont fait considérablement évoluer le métier d’éleveur. La filière et les agriculteurs ont mis en place des démarches qualité, conformité, certification, qualification…. pour rassurer le consommateur et promouvoir les produits agricoles. Toutes ces activités administratives sont souvent perçues comme des contraintes supplémentaires très gourmandes en temps. D’un métier de production, l’éleveur voit son métier évoluer vers une fonction plus administrative.

Gestion du temps et de l’organisation entre associés, une nouvelle problématique

D’une exploitation traditionnellement familiale (exploitant et conjoint), nous sommes passés à des formes sociétaires qui représentent 34% en Haute-Loire (Moyennes et grandes exploitations) dont 22% en Gaec. Les associés sont souvent issus du milieu familial, mais n’ont pas la même approche de la conduite de l’entreprise que le traditionnel couple (Exploitant conjoint). Le travail en groupe nécessite d’acquérir des compétences dans la gestion de l’organisation, du fonctionnement, des relations humaines.

Pas de solutions « passe partout »

La complexité de l’approche du travail en élevage nécessite une réflexion approfondie de l’éleveur. Pas de solutions « passe-partout », de « modèle tout faits », chacun retiendra des solutions en fonction de ses aspirations, de son environnement social, de ses contraintes financières.

La chambre d’agriculture de Haute-Loire met en place une action de formation à partir de 2014 pour vous aider à évaluer le travail sur votre exploitation et trouver des pistes d’amélioration. Cette formation est accompagnée d’un bilan travail individuel qui peu également être réalisé à la demande, en dehors de la formation.

merci de votre visite. cda43@haute-loire.chambagri.fr